« ATOF EVENTS », qui sommes nous ?

Créée en 2012, l’Association ATOF EVENTS (Association des Togolais de France) a pour projet d’Accompagner les femmes et les enfants en zone rurale au Togo sur le plan de la Santé, de l’Education et de l’Autonomisation financière des femmes.

L’objectif de notre association à travers ses différents événements culturels dont le concours de beauté Miss Togo France Europe est de sensibiliser la diaspora togolaise et tous les amoureux de l’Afrique à prendre conscience des difficultés que rencontrent les femmes vivant en zone rurale au Togo.​

La déclaration des OMD insiste sur la nécessité de « promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, en tant que moyen efficace pour combattre la pauvreté, la faim et la maladie, et promouvoir un développement réellement durable ».

Pourtant, des années plus tard, le fossé qui sépare encore les hommes et les femmes dans de nombreux domaines et notamment en milieu rural reste immense. Le constat est que les femmes et les hommes en milieu rural possèdent différents rôles et responsabilités et ne jouissent pas des mêmes opportunités dans l’accès aux ressources et les prises de décision.

Au Togo, les femmes consacrent en moyenne entre 8 et 12 heures aux tâches domestiques telles que l’éducation, les soins aux enfants et aux malades, la collecte de l’eau et du bois, la préparation des repas, le ménage et la lessive. Ces tâches, dites « reproductives », viennent s’ajouter aux travaux agricoles, mais ne sont pas perçues comme un véritable travail et ne sont pas rémunérées. C’est pourquoi on parle de la double journée de travail de la femme rurale.

Les questions principales qui se posent pour apporter de l’aide aux femmes vivant en zone rurale au Togo sont  :

  • Comment réduire les inégalités entre hommes et femmes ?
  • Comment promouvoir l’égalité de genre car les femmes  font face à des processus spécifiques d’inégalités et d’exclusion sociale dans l’accès aux ressources productives et non productives, ainsi qu’aux bénéfices ?

La contribution des femmes au développement agricole et rural est pourtant fondamentale dès lors qu’elles  représentent une part importante  de la main d’œuvre agricole.

Les femmes rurales font face à des processus spécifiques d’inégalités et d’exclusion sociale

“Il n’existe actuellement aucune société où les femmes disposent des mêmes opportunités que les hommes. Cette inégalité de condition provoque des divergences considérables entre la grande participation des femmes au développement humain et leur petite participation aux bénéfices.” (Rapport sur le Développement Humain, 1995).

Les femmes constituent 70% de la population vivant avec moins de 600 fcfa (0,90 centimes d’Euros) par jour • Près de 70% du travail rémunéré et non rémunéré est réalisé par les femmes, alors qu’elles ne gagnent que 10% des revenus mondiaux • Moins de 2% des terres appartiennent à des femmes • Les femmes reçoivent moins de 5% des crédits bancaires.

La contribution des femmes au développement agricole et rural est pourtant fondamentale​

La contribution des femmes au développement de l’agriculture, et leur rôle en matière de sécurité alimentaire au sein du foyer sont évidents, bien qu’encore peu reconnus. Elles produisent 60 à 80% des aliments dans la plupart des pays en développement et sont responsables de la moitié de la production alimentaire mondiale. Leur participation aux activités agricoles est essentielle pour les familles.

Les femmes représentent une part importante de la main d’œuvre agricole

Le rôle des femmes est très important en matière de production agricole dans les pays en développement notamment dans les plus pauvres : alors que l’agriculture y représente en moyenne 32 % du PIB  et que 70 % de la population défavorisée vit et travaille en zone rurale, la main d’œuvre agricole est en grande partie constituée de femmes qui produisent la plus grande partie des aliments consommés localement.

Les femmes représentent en moyenne 43% de la main d’œuvre agricole dans les pays en développement. Comme pour les hommes, l’agriculture est la principale source d’emploi pour les femmes vivant en zone rurale dans la plupart de ces pays.

Dans le monde, une exploitation sur cinq serait gérée par une femme.

Les fonctions assumées par les femmes dans l’agriculture (agricultrices indépendantes, travailleuses rémunérées ou pas dans les exploitations…) et leur taux de participation à la main d’œuvre agricole varient considérablement selon la région : de 20% en Amérique Latine jusqu’à 50% en Asie de l’est et Afrique subsaharienne.

Ces chiffres évoluent rapidement dans certains endroits, compte tenu des mouvements migratoires, des conflits régionaux, du paludisme, du VIH/Sida…

MISSIONS

La mission principale d’ATOF EVENTS est d’accompagner les femmes rurales dans leur élan d’autonomisation, de favoriser l’alphabétisation des femmes et l’éducation des enfants, de réduire les disparités entre les hommes et les femmes, d’aider à lutter contre la pauvreté en milieu rural à travers la mobilisation de ressources matérielles et financières par des actions d’éclat et d’envergure auprès de la Diaspora Togolaise en particulier et Africaine en général.

OBJECTIFS

  1. Renforcer l’autonomisation des femmes rurales  par les projets de développement ;
  2. Améliorer l’égalité de genre dans les programmes et les politiques de développement ;
  3. Promouvoir la santé, l’éducation, le développement rural ;
  4. Promouvoir l’égalité de genre en milieu rural.

PRINCIPALES ACTIVITES

Nos actions s’étendront à plusieurs niveaux :

LA SANTE

Mise en place de kit de maternité

Etablir un partenariat avec des cliniques ou des hôpitaux afin de fournir des kits de maternité pour les mamans pour qu’elles puissent partir sereinement à la maternité.

L’EDUCATION

Collaboration avec l’orphelinat MED TOGO depuis 2012

Mobiliser des ressources en vue d’aider à l’instruction gratuite de certains enfants dans les zones rurales

ATOF EVENTS mène de nombreuses actions en matière d’éducation envers les populations des zones où les actions des pouvoirs publics ne sont malheureusement pas suffisantes.

L’AUTONOMISATION FINANCIERE DES FEMMES

Accentuer notre effort dans les zones rurales où il y a plus de pauvreté.

Aujourd’hui encore, plus de la moitié des femmes vivant en zone rurale ne sont pas autonomes. C’est la raison pour laquelle l’Association ATOF EVENTS souhaite axer ses actions sur la mise en place d’une coopérative de femmes pour que ces dernières puissent se prendre en charge.

Parrainer et/ou développer l’accès à l’apprentissage aux métiers de la couture, de la coiffure par exemple,

Contribuer à l’agriculture vivrière destinée à la population locale.